Le monasTère dans les vignes
     

  Actu
  François & Claire
  et les autres
  Clarisses Capucines
  Prière
  Travail
  Vie Fraternelle
  Histoire

 

27 mai 2017
Saint Augustin de Canterbury
(mort vers 604)

 

 

 

Patronne de la TV

    Claire fut proclamée patronne de la télévision par Pie XII le 14 février 1958, en référence à ce qui s'est passé la nuit de Noël 1252, le dernier Noël de Claire sur terre :

"Le jour de Noël, à cette heure où naquit l'Enfant-Dieu, à l'heure où l'univers entier participe à l'allégresse des anges, toutes les religieuses s'étaient rendues au chœur pour Matines, abandonnant à son sort leur mère accablée d'infirmités. Or, celle-ci se mit à songer à l'Enfant Jésus, s'affligeant extrêmement de ne pouvoir prendre part à ses louanges.  Et elle soupira : "Seigneur mon Dieu, me voilà laissée toute seule ici pour toi !"  Aussitôt le mélodieux concert qui résonnait en l'église Saint-François parvint jusqu'à ses oreilles. Elle entendit la joyeuse psalmodie des frères, l'harmonie des chants ; elle percevait même le son des orgues.  L'église n'est pourtant pas assez proche pour qu'il soit humainement possible d'entendre quoi que ce soit ; il faut donc que Dieu lui-même ait miraculeusement amplifié les échos de la cérémonie ou développé la puissance auditive de la sainte. Et ce qui surpasse encore ce miracle de l'audition, c'est celui de la vue : elle mérita de voir la crèche du Seigneur.
    Le lendemain matin, ses filles vinrent la voir et sainte Claire leur dit : "Béni soit le Seigneur Jésus-Christ qui ne m'a pas abandonnée alors que vous étiez toutes parties. Par sa grâce en effet j'ai pu assister à toute la cérémonie qui s'est déroulée dans l'église Saint-François !"  (Vie de Claire, par Thomas de Celano, un contemporain)

 (La distance à vol d'oiseau est de 2 kilomètres environ.  Claire aurait pu entendre le son des cloches - que frère Élie avait fait poser en 1239 -, mais non celui des chants)


 

© Monastère des clarisses capucines de Sigolsheim