Le monasTère dans les vignes
     

  Actu
  François & Claire
  et les autres
  Clarisses Capucines
  Prière
  Travail
  Vie Fraternelle
  Histoire

 

23 juillet 2017
Sainte Brigitte de Suède
(1303-1373)

Bienheureuse Cunégonde
(1224-1292)

Sainte Brigitte
(vers 1303-1373)

 

 

 

Sainte Colette


sainte Colette à Poligny

Née à Corbie (Somme) le 13 janvier 1381, orpheline à 18 ans, Colette Boëllet , est mal comprise de son tuteur le seigneur abbé de Saint-Pierre-de-Corbie. Très tôt attirée par Dieu, mais aussi proche des pauvres, elle est pense à la vie contemplative. Trois essais de vie religieuse, chez les béguines de Corbie, chez des bénédictines, enfin chez les Clarisses de Montcel, ne répondent pas à son idéal de pauvreté. Elle entre donc – sur le conseil du Cordelier Jehan Pinet – dans le Tiers Ordre franciscain à Hesdin (Artois). En 1402, elle revient à Corbie où elle vit en recluse pendant quatre ans. Elle y vit dans le silence, la solitude et la prière et de l'intérieur découvre le mal et la détresses de son temps.

C'est alors qu'elle se sent appelée à réformer la famille franciscaine, pour revenir à la sève évangélique. Accompagnée par le franciscain Henri de la Baume, elle se rend à Nice auprès de Benoît XIII, pape d'Avignon, dont elle relevait. Celui-ci tout heureux approuve son projet, reçoit sa Profession selon la Règle de sainte Claire, et la nomme abbesse et mère de tous les monastères qu'elle fondera ou réformera. Son pays natal refusant de la recevoir, elle se rend en Franche-Comté et inaugure sa mission : Besançon est en 1410 le premier monastère que Colette réforme. Le temps de former la communauté qui vivra dans ces murs en sainte pauvreté et voilà Colette, brûlée par la passion de Dieu, prête à fonder ou réformer d'autres foyers de vie contemplative !

La liste est impressionnante :

1412 Auxonne (Côte d'Or)
1415 Poligny (Jura)
1419 Decize (Nièvre)
1420 Seurre (Côte d'Or)
et Moulins (Allier)
1422-1425 Aigueperse (Puy de Dôme)
et Vevey
1426-1427 Orbe (Vaud)
Avant 1429 Gand (Flandres)
Avant 1430 Lézignan (Aude)
1430 Montbéliard (Doubs)
1425-1432 Le Puy (Haute Loire)
1437 Hesdin (Pas de Calais)
1438 Heidelberg (Palatinat)
1442-1444 Amiens (Somme)
Avant 1443 Castres et Béziers sont réformés

Elle rétablit aussi la vie religieuse dans de nombreux couvent du 1er Ordre. Elle meurt au monastère de Gand (Belgique) le 6 mars 1447. Son corps fut transporté à Poligny (Jura) en 1783.

 

© Monastère des clarisses capucines de Sigolsheim