Le monasTère dans les vignes
     

  Actu
  François & Claire
  et les autres
  Clarisses Capucines
  Prière
  Travail
  Vie Fraternelle
  Histoire

 

24 novembre 2017
Sainte Flora
(IXème siècle)

 

 

 

Règle pour les ermitages

(1) Que ceux qui veulent rester religieusement dans les ermitages soient trois frères ou quatre au plus ; que deux d'entre eux soient les mères et aient deux fils ou un au moins. (2) Que les deux qui sont les mères mènent la vie de Marthe et que les deux fils mènent la vie de Marie ; et qu'ils aient un enclos dans lequel chacun aura sa cellule où il priera et dormira.

(3) Et qu'ils disent toujours complies du jour aussitôt après le coucher du soleil ; et qu'ils s'appliquent à garder le silence ; et qu'ils disent leurs heures ; et qu'ils se lèvent à matines et cherchent d'abord le royaume de Dieu et sa justice.
(4) Et qu'ils disent prime à l'heure qui convient, et après tierce qu'ils rompent le silence et puissent parler et aller auprès de leurs mères. (5) Et quand il leur plaira, qu'ils puissent leur demander l'aumône pour l'amour du Seigneur Dieu, comme de petits pauvres. (6) Et après cela, qu'ils disent sexte et none, et qu'ils disent vêpres à l'heure qui convient.

(7) Et dans l'enclos où ils demeurent, qu'ils ne permettent à personne d'entrer et qu'ils n'y mangent pas. (8) Que les frères qui sont les mères s'appliquent à demeurer à l'écart de toute personne, et que par obéissance à leur ministre ils gardent leurs fils de toute personne, pour que nul ne puisse parler avec eux. (9) Et que les fils ne parlent avec personne, sinon avec leurs mères et avec leur ministre et leur custode, quand il lui plaira de les visiter avec la bénédiction du Seigneur Dieu. (10) Que les fils assument de temps en temps l'office des mères à leur tour, pour le temps qu'il leur aura paru bon de disposer. Et qu'ils s'appliquent à observer toutes les choses susdites avec sollicitude et application.

2. cf. Lc 10, 38-42.
3. Mt 6, 33.

 

© Monastère des clarisses capucines de Sigolsheim